La Sologne est giboyeuse, c’est entendu, mais la transformation et la commercialisation de la venaison locale n’est pas si simple à mettre en œuvre. Voilà plusieurs années que l’organisation d’une filière de collecte et de valorisation de la viande de gibier est envisagée, sans pour autant parvenir à se concrétiser.

Plus pour longtemps ! La Région Centre-Val de Loire a débloqué une enveloppe de 50.000 € pour financer une étude sur le sujet. Ce projet œcuménique est désormais sur les rails, porté par Erwann Ledoux, 46 ans, dont la société baptisée « Le Solonais » est en cours d’installation sur le site de l’Ecoparc de Neung-sur-Beuvron.
En l’occurrence, la démarche de l’entrepreneur et la volonté politique se sont opportunément croisées. Avec le concours de l’Association pour le développement de l’institut de la viande (Adiv), une émanation de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), Erwann Ledoux réfléchissait, en effet, à créer une entreprise de valorisation de gibier. « Mon idée était de produire des barres de viande séchée, sans graisse, pour l’apéritif », explique-t-il.
Une démarche qui reste d’actualité mais se conjuguera, aussi, avec la production de venaison fraîche emballée sous vide et prête à l’emploi, pour une clientèle de professionnels (restaurateurs, bouchers-charcutiers) voire de particuliers. A l’échelle locale mais aussi à destination de la région parisienne, puisque le contact a déjà été établi avec deux distributeurs installés à Rungis.
Erwann Ledoux a prévu d’installer son entreprise dans un atelier de 600 m2 dont les plans sont en cours d’élaboration. Ces locaux seront consacrés au stockage de la matière première, à la découpe et donc à la transformation. Quid de l’approvisionnement ? « Nous avons prévu de nous appuyer sur les collecteurs mais aussi de conclure des accords avec de grands territoires de chasse », précise l’entrepreneur qui est l’un des invités d’honneur du Forum des entreprises de ce week-end et aura donc l’occasion de détailler son projet.

Voir l’article sur le site de La nouvelle République 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.